Présentation

Je me présente: Gaëtan.
J'ai 36 ans, je vis actuellement à Auderghem et j'ai toujours été de Bruxelles.

J'ai un métier principal qui est électricien (M.G. Electricité) et en plus de ça, j'ai décidé de mettre ma passion du sport au service de personnes qui avaient besoin d'être accompagné en devenant Physical Trainer.

Je m'occupe de faire des entrainements sur mesure pour tout un tas de sportifs, du débutant au confirmé, de celui qui sait à celui qui ne sait absolument rien. Le principe est de faire un programme en fonction de votre façon de vivre, du temps que vous avez et de ce que vous êtes prêt à faire, car on ne va pas se mentir: il y a les choses idéales que vous devriez faire et il y a les choses que vous aimeriez faire.

Un coach permet de repousser ses limites, que ce soit parce qu'il peut vous faire un programme sur mesure ou simplement parce qu'il vous accompagne et n'hésite pas à vous donner un petit coup de pression pour que vous puissiez vraiment vous surpasser!

En plus du "personal training", je m'occupe de "group training". Comme son nom l'indique, ce sont les cours collectifs. 
Actuellement, vous pouvez me retrouver les mardis et jeudi soirs, à 18h15, au Jupiter Health Planet (Zaventem) pour le cours de TRX Training et le jeudi soir, à 19h00, pour le cours de Bootcamp

Historique Sportif

Pour ceux qui manque de temps, voici une petite liste rapide des sports pratiqués de ma jeunesse à maintenant:

  • Judo (1 an)
  • Foot (5 ans)
  • Natation en compétition (7 ans) + Entraineur de jeunes compétiteurs (1,5 an)
  • Mini-Foot (5 ans)
  • Musculation/Fitness/TRX/Cours collectif (encore en cours)

 

Pour ceux qui ont plus de temps et qui en veulent en apprendre plus, voici mon histoire:

Dans ma jeunesse, j'ai commencé le sport avec le judo, il faut remarquer que c'était un choix par simplicité car c'est ce qui se donnait à l'école primaire et tous les petits copains faisaient du judo, pourquoi pas moi? 
J'avoue que ça ne m'a pas vraiment plu et après cette année relativement catastrophique, autant par mon manque de motivation que par le manque d'engouement du sensei, je me suis dirigé comme beaucoup de petits garçons vers le football. 

Le football, sport dans lequel je me débrouillais relativement bien malgré mon manque d'amour pour la course "pure". Je me débrouillais balle aux pieds mais courir pour courir n'était vraiment pas ma tasse de thé. 
Après quelques années qui se sont plutôt biens passées autant sur le niveau sportif qu'humain, ma santé ne m'a plus permis de continuer ce sport: des tendinites de croissances m'ont empêchées de continuer à évoluer dans ce sport collectif. 

Mon papa ayant nagé à un bon niveau lorsqu'il était plus jeune et étant un sport acceptable pour mes tendinites, je m'y suis dirigé, j'avais une petite dizaine d'années.
J'ai bien nagé et à un bon niveau jusqu'à mes 19 ans, année où un accident de mobilète m'a déchiré l'épaule. Etant trop pressé, je l'ai mal soignée et elle n'a jamais bien cicatrisée.
J'ai donc dû arrêter de nager car il n'était plus possible pour moi de performer correctement.

Suite à ça, pendant un peu plus d'un an, j'ai donner des cours de natation à des jeunes et des ados.

Par après, avec un groupe d'amis, nous avons fait un club de mini-foot à un niveau acceptable, c'était surtout pour s'amuser entre nous et continuer à bouger malgré nos vies actives. En plus de ça, j'ai commencé à courir, malgré que je n'aimais pas ce sport. Mais, la course à pieds, ça devient une addiction! J'ai commencé à adorer et à courir de plus en plus: fréquence, vitesse, durée.
Mais... Le ballon rond ne me convient définitivement pas: après quelques années, j'ai eu une fissure de la rotule, qui s'est bien soignée mais, plus tard encore, j'ai eu droit à la rupture des ligaments croisés, le menisque déchiré et le cartillage explosé suite à une l'interception d'une balle qui est mal tombée. Résultat: 2 opérations et pratiquement 9 mois d'inactivité.

Une fois remis, j'ai abandonné le mini-foot, je ne pouvais plus prendre le risque de me blesser, autant pour mon métier que pour mes passions sportives. 
Après quelques années de revalidation, autant physique que mental (car finalement, c'était probablement ça le plus dur: accepter de redémarrer à 0), j'ai repris les chemins de la course à pieds et des salles de musculation.

Aujourd'hui, je pratique régulièrement la course à pieds, la musculation, l'exercice fonctionnel (TRX, Kettlebell, ViPR) et certains cours collectifs en salle comme "Strong".